dimanche 19 septembre 2010

Lyon aux accents du Québec

Tout est allé très vite , vraiment très vite , comme toutes les bonnes choses .


Mais commençons par les mauvaises !
Il y a d’abord eut les jours de ménage , de rangement , retardés par le bas de mon appartement inondé avec les pluies diluviennes !
Des heures de jour et de nuit à évacuer à coups de seau l’eau qui ne cessait de monter à cause sûrement d’une canalisation bouchée ! Monter , descendre , remonter , redescendre avec mon seau rouge , l’exercice stupide par excellence , recommencer encore et encore et ne jamais voir la fin parce que les averses s’enchaînaient et que l’eau revenait au rythme où je l’évacuais .
Enfin le ciel s’est calmé , si je m’étais musclé les cuisses , mon bras me brûlait et mon dos était en compote !


Y a des jours j’aimerais être Ma Sorcière bien Aimée ! Un petit coup de nez à droite , à gauche et tout serait fait !


Mais voilà , il me fallait apprivoiser cette désagréable impression de ne pas arriver au bout de ce que j’entreprends , encore une bataille avec moi même , trier , jeter , ranger , paniquer , repartir , capituler , bref ce n’était pas nickel mais j’avais mis un peu d’ordre et accepter que ce n’était pas tout à fait terminer  à l’heure où leur train entrait en gare .
J’étais en retard , pas très fière de moi , du pied droit je donnais de l’élan à ma trottinette , juste en haut de la montée , j’allais à la rencontre de jeunes inconnus .


Kevin , j’avais fait sa connaissance , il y a une dizaine d’années chez son père à Laval dans la banlieue de Montréal . C’était un ado aux cheveux longs qui avait été me chercher une poutine pour me faire goûter une spécialité !
Le jeune homme devenu m’avait contacté sur Facebook il y avait quelques semaines  pour me demander des renseignements sur la France . Accompagné de sa blonde , il avait prévu une escale à Lyon . C’était comme une évidence que j’allais me débrouiller pour les accueillir !

J’étais maintenant dans le hall de la gare , rouge après ma course à trottinette mais à l’heure , pas le temps du doute , ils étaient là avec leurs sacs à dos , nous nous sommes reconnus tout de suite .

Ils ont posé leurs bagages dans mon petit appartement ce petit chez moi pas comme les autres , il paraît qu’il me ressemble !

Et pendant cinq jours , nous avons visité la ville , marché dans les vignes , assisté au défilé de la Biennale de la danse mais surtout il y a eut plein de rencontres et le petit chez moi est devenu une auberge espagnole , nous avons été invités chez les uns et les autres .

Saint Perplexe image

image image

image image
Ils sont adorables ces deux jeunes québécois , beaux comme des amoureux !
Curieux , gourmands , disponibles , ouverts , prévenants , nous avons rit , bien mangé , bien bu . Nous avons échangé nos musiques ,  nos expériences de vie , déliré autour de clips déjantés .

Et leurs accents ! Juste en les écoutant parler , je voyageais !

Bref ce fut une rencontre Montréal Lyon riche en émotions ! 

Ils sont repartis lundi matin vers le sud , leurs sacs sur le dos . L’appartement fut soudain très vide !

image image

4 commentaires:

Le Journal de Chrys a dit…

Cela a dû être cinq jours bien remplis!!!! Je ne t'ai pas vu au défilé... Héhé!!!

MaTinou a dit…

Dommage tu aurais rencontré mes jeunes amis québécois ! hé hé ce n'est que partie remise lol bonne soirée biz
ps je suis en train de trier mes photos mais les tiennes sont très belles !

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Hello Tinou :o) !un gentil petit bonjour pour toi ce lundi matin ! BISOUS BISOUS BISOUS ! :o) ***

MaTinou a dit…

Merci Nancy une bonne nuit a toi loll bizoux