lundi 4 août 2008

Lecture d'adolescence


Soljenitsyne est mort . Et c'est mon adolescence qui vient frapper à la porte des souvenirs . Son livre circulait dans les couloirs du lycée .
Un pavé que j'ai dévoré passionnement , le jour , la nuit .
Je ne me souviens plus exactement du récit mais malgré la gravité du sujet nous percevions l'espoir , le combat intérieur et nous qui débutions dans l' existence nous devions trouver un sens à nos vies .
Parce que dissident , l'écrivain fascinait nos esprits révoltés et même si nos coeurs penchaient à gauche , nous pressentions que les années à venir allaient voir le monde changer de visage mais je ne suis pas sûre que nous rêvions des inégalités actuelles , d'un demain qui nous ferait travailler à la limite de la précarité , que l'argent s'imposerait comme un moteur , que nous nous inquiéterons pour nos retraites et maintenant pour se loger , pour manger , pour nos santés .

7 commentaires:

Coumarine a dit…

Comme je me retrouve dans ce billet...
Le pavillon des cancéreux, je l'ai dévoré un fois, puis deux...
Et maintenant, je ne me souviens plus bien de l'histoire non plus
Dommage qu'il faille la mort de quelqu'un pour avoir envie et prendre le temps de relire une grande œuvre...!!!

Pivoine a dit…

on nous l'avait conseillé dans la liste des livres à lire, mais je ne l'ai pas lu. Je devrais peut-être réparer ça. Apparemment, il n'était pas d'accord non plus avec un tel revirement dans la société russe, que ce soit la société russe ou la nôtre d'ailleurs ou celle du monde.

Jaca a dit…

C'est bien Matinou, d'évoquer Soljenitsyne! Alors que ce grand homme est maintennt disparu, il faudrait refaire un petit tour en arrière...
Bisous

MaTinou a dit…

Coumarine , pour tout t'avouer je ne savais pas qu'il était encore vivant ..... disparu , il peut être fier de lui , il laisse des traces .
Biz
Matinou

MaTinou a dit…

Pivoine , j'ai revu son entretien avec Pivot , il disait qu'en France il était reconnu comme écrivain et témoin de son temps , alors qu' aux Etats Unis où il avait trouvé refuge , il n'était qu'un dissident .
Biz
Matinou

MaTinou a dit…

Bonjour Jaca ,
Un retour en arrière ou faire avec l'expérience, du neuf pour un monde meilleur plutôt que de vouloir tout effacer .
Biz
Matinou

Pivoine a dit…

Eh bien tu vois, je le lis... Voilà un effet positif du blog.