vendredi 28 novembre 2008

La Grande Roue Place Bellecour


Il y a quelques jours déjà , en fin d'après midi , à l'extrémité de la place Bellecour , des bruits de ferraille , il faisait froid , je n'arrivais pas à me réchauffer . La peau en frissons , les muscles qui se raidissent , le corps qui tressaille .
J'avais froid , je n'arrivais pas à me réchauffer .
Une grue qui s'étirait dans le ciel , des poids lourds chargés de tubes géants , la Roue encore en kit se préparait à ouvrir les festivités de décembre . Des hommes en gilet fluorescent boulonnaient , d'autres tendaient des câbles , il y avait celui qui poussait les manettes à l'abri dans sa cabine de camion , une femme blonde veillait à ce que personne ne franchisse le périmètre de sécurité .
J'avais froid , je n'arrivais pas à me réchauffer .
Vite une course à faire , la nuit tombait et les pilônes de la roue se redressaient comme les pattes d'un immense insecte , une sauterelle . Dans quelques jours la Roue tournera toute en lumière , les vitrines s'illumineront , les guirlandes pareront les rues .
Encore un Noël !

2 commentaires:

Coumarine a dit…

wouawww
Laplace Bellecour...
Je me souviens...
bises Matinou

Jaca a dit…

Cou Cou Matinou !!!!
Ou est-ce que tu te caches ????

Comme Coumarine je m'inquiette un peu... Tu nous manques !

Allez, je te donne un Gros Bisou pour Noel.
Pour la Nouvelle Année, je te souhaite du fond du coeur, ...que se réalise TOUT CE QUE TU DÉSIRES !