lundi 17 mars 2008

Un lundi de mauvaise humeur


Avis aux lecteurs de ce billet ...

J'écris sous l'emprise d'une méchante humeur comme cela peut arriver quelques fois !

Tout a commencé ce matin de bonne heure au boulot . Une collègue avait décidé de proférer à mon encontre quelques mots assassins . Bien sûr , j'ai répondu et puis capitulé , désarmée par une argumentation que je persevais comme étant de mauvaise foi . J'ai péniblement terminé ma journée le coeur au bord des larmes . J'ai remis ma démission d'un projet et je suis rentrée sous la pluie .

A la maison , le chien avait décidé de s'y mettre aussi et pour passer son impatience à m'attendre , il a eut la fâcheuse idée de dépioter un grand bout de lino de la cuisine . Une première ! Grrrrrrr je l'aurais volontiers passé par la fenêtre , je n'ai guère eut de mots à dire avant qu'il ne comprenne qu'il était préférable pour lui de se planquer sous un placard .

J'avais prévu de poser un câble et de continuer à coller mes petits papiers de couleurs sur ma rampe d'escaliers mais j'ai opté pour une fuite sous le ciel gris laisse en main et chien au bout !

Et puis finalement j'ai trouvé refuge dans quelques boutiques . Mais quand rien ne veut aller , décidement rien ne va ! Je rentre dans mon magasin préféré de matériel de dessin et autres loisirs créatifs . Et la je découvre agacée qu'un certain nombres de rayons avaient disparu au profit d'une débauche de gadgets pour le scrapbooking ! Avant que vous ne portiez un quelconque jugement sur mes propos , je parle aujourd'hui sans aucune objectivité !

Mais depuis quelques temps , je rage sur la créativité vendue en kits , en recettes , exploitée sur l'autel du profit .

La moindre idée est décortiquée , déclinée en livres , en prêt à faire au point d'asphyxier toute initiative du moins la mienne . Depuis longtemps j'étais passionnée de déco mais la aussi nous voilà over informés , formatés, télévisualisés pris à la gorge d'être toujours au top des nouveautés sous peine d'être "as been ".

Vous vous en doutez , je suis sortie en râlant dans mon écharpe , en tirant sur la chaîne du chien et en donnant un coup de pied dans l'innocent gravillon qui essayait de survivre sur le bitume du trottoir .

Décidément je suis de bien fichue humeur aujourd'hui ! Histoire de me calmer , je commence à rouler une cigarette quand s'abat une averse et voila ma clope écharpée à coup de gouttes de pluie !

Je regarde à droite , à gauche ..... je fais quoi maintenant ? Virgin ou la Fnac ? histoire de me noyer entre mots et notes de musiques ! Allez plutôt la Fnac , je retrouverais peut être mon vendeur favori ! Ouf il est là ! Super nous commentons les élections , nous refaisons le monde , nous nous évadons dans quels voyages imaginaires ..... et puis voilà qu'il se met à regarder une fille aux jambes interminables , à la silhouette menue , au visage insolent de jeunesse ! Une mignonne à croquer quoi !

Vous avez déjà deviné la suite , je rage intérieurement mais je me contiens et dans un long soupir , je me demande quand va se terminer cette maudite journée !

Et bien les épreuves continuent , je traîne de rayons en rayons , je craque sur les deux "MAUS" de Spiegelman , et sur deux livres sur Keith Haring pour préparer la visite que je prévois pour mon groupe au travail . Là , où je pensais éprouver un soulagement à faire chauffer ma carte bleue ,voilà qu' à la caisse le chien fait une crise d'épilepsie . A ce demander s'il n'avait pas absorber ma nervosité , le bougre ! Il ne tient plus sur ses pattes , tremble de tout son corps , je le coince contre moi pour le rassurer tout en redoutant qu'il ne se laisse aller sur la moquette grise du magasin. Mais pendant ce temps là , la caissière me demande mes cartes , je farfouille dans ma besace de ma main libre , la jeune femme s'impatiente , les clients derrière moi pietinent , ils sont pressés ! Normal ! Ca va durer encore combien de temps ce 17 mars !

Je passe la porte comme une issue de secours , le chien est toujours mal , si je le pose à terre , il s'effondre alors je le ramène à bout de bras . Et puis au bout de quelques minutes , il reprend ses esprits et gambade à mes côtés .

Je rentre chez moi , je m'écroule sur le canapé , je retrouve un peu d'énergie pour me préparer un thé et puis finalement je m'installe devant l'ordi pour raconter mon épopée !

Et je croise les doigts pour que mon unité centrale ne tombe pas en panne !

Et vous, votre journée c'était comment ?

4 commentaires:

Coumarine a dit…

Et ce soir Matinou...ça va?
et le chien?
et les livres?
et le thé?
oups...suis fatiguée, vais me coucher...

nuages a dit…

Tiens, je te conseille le film (facilement trouvable en DVD), "Un jour sans fin" (ou "Le jour de la marmotte" - traduction littérale du titre anglais), un film fantastique et drôle de Harold Ramis...
Un journaliste de télévision, dans une localité perdue en plein hiver, vit inlassablement la même journée semée d'embûches, des mois durant...

Pivoine a dit…

Eh bien, ça allait, mais il y a aussi des jours où "ça tourne au carré" comme disait une de mes anciennes collègues, pleine de sagesse acquise...

J'espère aussi que ça va mieux: le chien, toi, et qu'au boulot ça s'arrangera o:) courage !

MaTinou a dit…

Merci à tous les trois pour vos messages . Votre fidélité à mes billets même d'humeur me touche .
Matinou
ps: vu le film ....